Les marées, parlons-en !

La passerelle faisait une pente douce vers les pontons, et, trois heures plus tard, la voilà beaucoup plus à pic. Les rochers se sont multipliés sur les battures. Une bande verte orne le bas des falaises du fjord. La marée descend !

Qu’est-ce qui cause les marées ?

L’attraction gravitationnelle de la Lune «soulève» les océans. Ce bourrelet liquide est constamment dirigé vers la Lune. Comme la Terre tourne sur elle-même, on observe une alternance de haute mer et de basse mer. Le Soleil influence lui aussi les marées, mais moins fortement en raison de son éloignement. S’il est enligné avec la Lune, on observe des marées plus fortes, dites marées de vive-eau ou « grandes mers ». Ce phénomène coïncide avec la pleine lune et la nouvelle lune. À l’opposé, quand le Soleil et la Lune sont perpendiculaires, on observe des marées de morte-eau. Ce phénomène coïncide avec les premier et dernier quartiers de lune.

pay-0037-rmi_660

  • Le phénomène des marées
  • Crédit photo : © GREMM

Qu’est-ce qui fait varier les marées d’un jour à l’autre et d’un endroit à l’autre?

Les caractéristiques des déplacements de la Terre et de la Lune (temps de rotations, angles, etc.) expliquent qu’il y a généralement deux marées hautes et deux marées basses par jour, que leurs hauteurs varient, que l’horaire est décalé de 50 minutes par jour et que les marées sont particulièrement importantes à l’automne et au printemps. Par contre, ce qui explique que nous ayons des marées plus fortes dans l’estuaire que dans le golfe du Saint-Laurent est beaucoup plus… terre à terre ! La topographie des côtes crée un effet d’entonnoir, ce qui amplifie l’onde de marée.

Comment prédit-on l’horaire et la hauteur des marées ?

Le Service hydrographique du Canada (Pêches et Océans Canada) publie chaque année les Tables de marées, en se basant sur une année type et en faisant l’analyse de ses caractéristiques par ordinateur. Ces prédictions sont précises à plus ou moins 15 minutes et plus ou moins 30 centimètres. Si on ne tient compte que de l’influence des astres, ces prédictions sont précises à la minute et au centimètre près. Qu’est-ce qui dérègle cette horloge ? La météo ! Un exemple spectaculaire : l’hiver 2003, une marée haute n’a tout simplement pas eu lieu dans le Saint-Laurent en raison d’une basse pression atmosphérique au large de Terre-Neuve et de la Nouvelle-Écosse.

Qu’en pensent les baleines ?

La marée influence la distribution des poissons et du plancton, et les baleines ajustent leur comportement pour s’en nourrir plus efficacement. Mais ces comportements ne sont pas assez prévisibles pour qu’on publie une Table des baleines indiquant où et quand les observer !

bph-BPJ100618_1079-grm_660

  • Rorqual commun
  • Crédit photo : © GREMM

 

Dernière mise à jour: mai 2013