Est-il vrai que tous les petits rorquals de l’estuaire sont des femelles?

  • À la tête du chenal Laurentien © GREMM
    14 / 01 / 2010 Par GREMM

    Lors d’une entrevue avec Ursula Tscherter, directrice de la station de recherche ORES, Baleines en direct lui a posé la question suivante: Est-il vrai que les petits rorquals de l’estuaire du Saint-Laurent sont tous des femelles ?

    U. T. : Le 1er octobre 2004, un petit rorqual adulte mâle a été retrouvé mort sur la rive nord de l’estuaire du Saint-Laurent, plus précisément à Baie-Comeau. Il s’agissait de la première observation documentée d’un petit rorqual mâle dans l’estuaire du Saint-Laurent. À ce jour, pratiquement toutes les carcasses retrouvées sur les rives du Saint-Laurent étaient des femelles. De plus, parmi les petits rorquals identifiés dans l’estuaire du Saint-Laurent par notre équipe, 30 sont des femelles et aucun mâle. Nous avons pu confirmer le sexe de ces individus lors de leurs manœuvres d’alimentation, appelées des sauts et des arcs, au cours desquelles les parties génitales sont visibles. Ainsi, il est très probable que les petits rorquals qui visitent l’estuaire du Saint-Laurent soient presque uniquement des femelles. Par contre, le nombre de petits rorquals pour lesquels le sexe a été confirmé est limité. Nous songeons à développer un programme de biopsie, ce qui aiderait à éclaircir la question. (Les biopsies sont des échantillons de peau et de gras ; l’ADN contenu dans la peau permet de déterminer le sexe de l’animal.). Ce que nous observons dans le Saint-Laurent serait d’ailleurs assez répandu dans le monde : chez les petits rorquals, les femelles adultes et les jeunes des deux sexes se retrouvent plus près des côtes, alors que les mâles adultes sont plus au large. Le Saint-Laurent serait-il trop « côtier » pour les mâles de cette espèce?