Le parc marin du Saguenay-Saint-Laurent

En 1998, au terme de près de 10 ans de consultation, le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent était légalement créé. C’est le premier parc au Québec à protéger exclusivement le milieu marin. Il est aussi le premier parc à être conjointement géré par Parcs Canada et la SÉPAQ (Société des établissement de plein air du Québec).

C’est entre autres le désir de protection d’un habitat essentiel pour les bélugas, ainsi que les conditions géographiques et océanographiques exceptionnelles de l’embouchure du Saguenay, qui ont été à l’origine de la création d’un parc à cet endroit. Le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent couvre une partie représentative de l’estuaire du Saint-Laurent et du fjord du Saguenay. Sa superficie est de 1 245 km2.


© Parc Canada, Pêche et Ocean Canada, Environnement Canada, UQAR/ISMER, et le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent, Production Idées au cube

Ses objectifs :

  • la conservation des espèces et des écosystèmes du milieu marin ;
  • l’éducation et la sensibilisation du public ;
  • la recherche scientifique ;
  • la mise en valeur des ressources naturelles et culturelles ;
  • l’intégration harmonieuse du parc marin au milieu régional.

Territoire du parc marin

  • Territoire du parc marin
  • Source: © Parc marin du Saguenay—Saint-Laurent

Pour assurer la mise en valeur de ses richesses naturelles et culturelles de même que son intégration en milieu régional, le parc marin a mis sur pied le Réseau Découverte. Ce réseau regroupe l’ensemble des sites d’interprétation localisés autour du parc marin, que ce soit au Saguenay—Lac-Saint-Jean, dans Charlevoix, sur la Côte-Nord ou encore au Bas-Saint-Laurent.

Un des dossiers importants de ce parc est la gestion des activités d’observation des baleines. Depuis 2002, un règlement encadre ces activités sur le territoire du parc. Ce Règlement a été mis à jour le 1er janvier 2017.

Pour en savoir plus, rendez vous sur le site du parc marin du Saguenay—Saint-Laurent.

 

Dernière mise à jour: 2017