Début novembre… et toujours de l’action au large de Tadoussac!… par Renaud Pintiaux

  • © Renaud Pintiaux
    07 / 11 / 2016 Par Renaud Pintiaux

    La saison sur l’eau achève, pour de vrai cette fois! Mais en ce début novembre, les baleines sont toujours nombreuses au large de Tadoussac.

    Résumons les observations des derniers jours (entre le 31 octobre et le 3 novembre):

    Quotidiennement, nous rencontrons près de la barre de courant au nord de l’île Rouge un groupe de près de 150 phoques gris. Autour (et souvent en plein milieu!) de ce groupe surgissent une dizaine de petits rorquals bien actifs. Au-dessus de tout ce beau monde, on peut voir des mouettes tridactyles ainsi que des goélands argentés, marins et à bec cerclé. À noter aussi l’arrivée des goélands « d’hiver »: goélands bourgmestres et arctiques. Les phoques du Groenland arrivent aussi progressivement dans notre secteur. Entre trois et six rorquals communs sont toujours présents bien au large de Tadoussac (avec six individus le 3 novembre)., dont Zipper, Bp929, Bp913 et sans doute Bp012 et Bp030 (à confirmer!). Soulignons aussi la présence quotidienne d’un gros troupeau de bélugas dans l’embouchure du Saguenay. Les hareldes kakawis tapissent le fleuve, avec de fabuleuses envolées de milliers d’oiseaux devant le village de Tadoussac.

    Voici ci-dessous une sélection de photos de tout ce beau monde!

    Et voici une vidéo nous montrant un groupe de cinq rorquals communs le 2 novembre près du haut-fond Prince. Cliquez sur l’engrenage en bas à droite de l’écran puis sur 720 HD pour avoir une bonne résolution d’image. Nous pouvons suivre ces rorquals communs juste après leur première ventilation jusqu’au moment de leur plongée. Ces rorquals communs ont surgi des profondeurs près de notre embarcation, alors que nous étions à l’arrêt. Quel beau moment!

     


    A4417_112829709745_3688559_n_modifié-1-e1432474398285ssistant de recherche au GREMM de 2003 à 2009 et de 2012 à 2014, Renaud Pintiaux est un observateur et un photographe passionné. Hiver comme été, de la rive ou en bateau, il saisit toutes les occasions de rencontrer les mammifères marins et les oiseaux du parc marin du Saguenay-Saint-Laurent.