Carcasse de rorqual commun à la dérive

  • © GREMM
    20 / 09 / 2008 Par GREMM -

    Le 17 septembre 2008, l’équipe du Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins était avisée par l’industrie d’observation d’une carcasse de rorqual commun qui dérivait au large de Tadoussac. Cette carcasse représentait une occasion en or pour vérifier si la marée rouge du mois d’août dernier pouvait affecter les baleines à fanons. C’était aussi une chance de récupérer un squelette pour nos projets éducatifs. Une aventure débutait !

    La collaboration entre la Garde côtière canadienne, l’équipe du parc marin et le GREMM a permis le remorquage du mastodonte de 16 mètres et de 32 tonnes afin de le transporter jusqu’au laboratoire improvisé : la Ferme 5 Étoiles de Sacré-Cœur. Une vingtaine d’heures ont été nécessaires pour compléter la première étape du travail sur la carcasse. Une équipe de vétérinaires de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal procédait à l’examen post-mortem, alors que l’équipe du GREMM, orchestrée par Sylvie Bernier et entourée de nombreux bénévoles, s’affairait au dépeçage en vue de la récupération du squelette qui rejoindra la riche collection du CIMM. Il s’agit d’une occasion exceptionnelle de nourrir la fascination du public et de le sensibiliser à la beauté et à la fragilité des géants du Saint-Laurent.

    Les différentes étapes en images :