Avec les bélugas: semaine du 10 octobre 2016

  • © GREMM
    © GREMM
    03 / 11 / 2016 Par Équipe du Bleuvet

    Dernière semaine avec les bélugas

    L’automne est bien ancré maintenant à Tadoussac depuis quelques semaines et, autant les journées peuvent parfois être les plus belles de la saison, autant elles peuvent être difficiles. Cette semaine, les forts vents ne nous ont pas épargnés. Nous sommes tout de même parvenus à réaliser quelques sorties sur le fleuve et à trouver des animaux là où les conditions étaient un peu plus calmes, mais malheureusement cela n’a jamais duré bien longtemps. Suivre un troupeau de bélugas au milieu des moutons n’est pas chose facile, tout comme rester stable sur le toit du Bleuvet pour faire de la photo-identification de ces animaux dans des vagues de six pieds de haut! Les contacts ont donc souvent été écourtés.

    Les conditions plus clémentes du Saguenay nous ont toutefois permis d’étendre les journées un petit peu, mais il y avait peu d’animaux dans le fiord cette semaine. Une belle surprise nous y attendait : nous avons croisé la route de Cumulus — dont la dernière observation date du 2 octobre 2013 — accompagné de cinq autres mâles qui sortaient de la baie Sainte-Marguerite pour descendre le Saguenay.

    Cliquez sur la carte pour naviguer avec le Bleuvet et découvrez les meilleurs moments de la semaine!

    IDENTIFICATIONS DE LA SEMAINE

    Blanchon — adoptée en 2016 par Yolande Simard Perrault,
    Cumulus — adoptée en 1990 par les étudiants du CEGEP de Saint-Félicien,
    Miss Frontenac — adoptée en 2008 par le Fairmont Le Château Frontenac,
    Dorothy — adoptée en 2016 par Mathijs et Anneke Wittink et Adelaide Gomer

    et DL1551, DL2450 et DL0237.

    La liste complète des bélugas identifiés nécessite un travail d’appariement minutieux qui sera poursuivi après la saison de terrain.

    BLV120820_1123Le Bleuvet est le bateau de recherche du GREMM et de l’Institut national d’écotoxicologie du Saint-Laurent dédié au programme de recherche sur les bélugas du Saint-Laurent. Son équipe, dirigée par Robert Michaud, directeur scientifique du GREMM, est composée de Michel Moisan, Tim Perrero et Simon Moisan.