Oméga

- Élèves de la Commission scolaire Baldwin-Cartier (Les)
  • No d'identification : DL0013
  • Sexe : Mâle
  • Naissance : Avant 1970
  • Connu depuis : 1986
  • Adopté depuis : 1989
0013_D_BL99-038-35 0
0013_D_BLV020619_0027_0
0013_D_BR89-015-26-1
0013_G_BL91-089-24-1
0013_G_BLV020924_0109_0
0013_G_BR89-014-04-1

Portrait

Une très grosse entaille au début du pédoncule ayant la forme du symbole grec ω est à l’origine de son nom : Oméga. Sur son flanc droit, viennent s’ajouter trois autres petites cicatrices juste sous la crête.

Lors de notre première rencontre avec Oméga en 1986, sa « robe » était déjà toute blanche. Il serait donc né avant 1970.

Les fréquentations et les habitudes d’Oméga nous laissent croire qu’il est un mâle du réseau qui fréquente le secteur aval de l’aire de répartition estivale entre Tadoussac et Les Escoumins.

Clin d’œil

Oméga est un mâle « d’en bas ». Il a déjà été vu en aval aussi loin que Pointe-à-Boisvert près de Rivière-Portneuf. Les troupeaux de ce secteur sont généralement composés presque exclusivement d’adultes et peuvent compter une centaine d’individus.

Observé(e) régulièrement avec:

Historique des observations de Oméga

Dernières nouvelles

  • 15 OCTOBRE 2002

    C’est dans le secteur Les Escoumins-Les Bergeronnes que nous reconnaissons Oméga parmi une trentaine d’adultes. Vu leur taille, nous présumons que le troupeau est composé uniquement de mâles. Selon le technicien en chef de l’équipe de recherche du GREMM, il est difficile de les suivre parce que les animaux sont très dispersés et ils « viraillent en rond ».

    Notre dernière rencontre avec Oméga remonte à plus de quatorze ans. Est-il mort? Est-il demeuré invisible à l’œil du chercheur pendant tout ce temps? Chose certaine, son histoire demeure une source d’informations précieuses qui nous aident à mieux comprendre cette population fragile.

    Mise à jour : 7 novembre 2017

Le parrain