Kilt

- Hydro-Québec
  • No d'identification : DL0012
  • Sexe : Présumé mâle
  • Naissance : Vers 1970
  • Connu depuis : 1986
  • Adopté depuis : 1990
0012_D_BL92-030-13-1
0012_D_BR87-016-23 2
0012_D_BR87-016-28 0
0012_G_BL91-074-37-1
0012_G_BL93-019-21-1

Portrait

Une cicatrice très large et profonde s’étend sur le dos de Kilt, juste en arrière de sa tête. Sur son flanc droit, en arrière de sa crête, se trouvent aussi quelques petites cicatrices.

Kilt a été photographié pour une première fois en 1986. Il était gris, donc il serait né autour des années 1970.

En raison de la grande taille, de ses habitudes et de ses affiliations sociales, nous présumons que Kilt est un mâle. Toutefois, les données que nous avons recueillies jusqu’à maintenant ne nous permettent pas de connaître son aire de fréquentation estivale. À l’âge adulte, il existe une forte ségrégation entre les mâles et les femelles. Les femelles vivent en communauté avec les jeunes, tandis que les mâles se trouvent souvent dans des troupeaux unisexes.

Anecdote

Lors de l’une de nos premières rencontres, le 7 août 1987, Kilt, alors un jeune béluga, accompagné d’un autre jeune, se sont approchés et ont tourné autour de l’embarcation de l’équipe pendant plus de 30 minutes. La curiosité manifestée par les bélugas face aux embarcations contribue à augmenter leur vulnérabilité. Plusieurs bélugas de l’estuaire, dont Kilt, présentent des blessures et des cicatrices possiblement attribuables à une collision avec un navire.

Observé(e) régulièrement avec:

Historique des observations de Kilt

Dernières nouvelles

  • 21 JUILLET 1994

    La dernière observation de Kilt remonte à plus d’une dizaine d’années. Il nageait alors en compagnie de trois autres bélugas, deux adultes et un jeune, parmi un groupe de dix individus, dans le secteur de Saint-Siméon, Charlevoix. Que lui est-il arrivé depuis? Est-il mort? Est-il demeuré invisible à l’œil du chercheur pendant tout ce temps? Chose certaine, son histoire demeure une source d’informations précieuses qui nous aident à mieux comprendre cette population fragile.

    Dernière mise à jour: 6 novembre 2015

Le parrain