JP

- Jacob Issac
  • No d'identification : DL2171
  • Sexe : Mâle
  • Naissance : Vers 1999
  • Connu depuis : 2003
  • Adopté depuis : 2011
2171_D_BLV040713_1034_0
2171_D_BLV090917_1112_0
2171_D_BLV100803_1004_0
2171_G_BLV030731_2006_0
2171_G_BLV040713_1012_0
2171_G_BPJ090721_1267_0

Portrait

JP peut être identifié de plusieurs façons. Il y a cette série de taches, comme des traits de pinceau, sur son flanc droit, devant, au milieu et derrière sa crête dorsale. Il porte aussi une large et profonde entaille dans sa crête.

Notre première rencontre avec JP remonte à l’été 2003. À l’époque, c’était un très jeune béluga gris foncé. Revu en 2014, il était légèrement gris, presque blanc.

L’histoire de JP nous laissait déjà croire qu’il s’agissait d’un mâle; une biopsie réalisée en 2007 l’a confirmé. JP est régulièrement observé dans le fjord du Saguenay et son embouchure à l’intérieur de grands troupeaux de jeunes mâles.

Clin d’œil

Les jeunes mâles comme JP se regroupent dans des bandes que l’on surnomme «ados». Éventuellement, à l’âge adulte, les bélugas mâles tendent à former des bandes de compagnons stables. Ces associations s’établissent progressivement et jouent possiblement un rôle dans la vie reproductive des bélugas.

Observé(e) régulièrement avec:

Historique des observations de JP

Dernières nouvelles

  • 21 JUILLET 2014

    Le 21 juillet 2014, JP est observé dans un troupeau d’environ 60 bélugas à l’embouchure du Saguenay. Le troupeau est composé d’adultes blancs et de quelques jeunes adultes. JP nage avec d’autres individus gris pâle très actifs.

    Ces grands rassemblements sont de nature éphémère. Ils regroupent essentiellement des mâles. Ils sont souvent observés dans le secteur aval de la distribution d’été des bélugas, soit entre Tadoussac et Les Escoumins. Après quelques heures, ces vastes troupeaux se séparent en de plus petits groupes.

Le parrain