Flippo

- Sous-distributeurs des Messageries dynamiques (Les) - Magazine Québec-Science (Le)
  • No d'identification : DL0104
  • Sexe : Femelle
  • Naissance : Vers 1960
  • Connue depuis : 1977
  • Adoptée depuis : 1994
0104_D_BL94-139-19-1
0104_D_BL96-064-34A 2
0104_D_BR90-033-27-1
0104_G_BL97-019-17 1

Portrait

Les deux cicatrices profondes et rapprochées sur le pédoncule droit de Flippo sont sa signature. Les détails de sa crête dorsale ne sont pas assez prononcés pour permettre de la reconnaitre du flanc gauche.

Flippo a été photographiée pour une première fois en 1980. Elle était légèrement grise, presque toute blanche. Elle serait donc née autour de 1960.

Flippo a été observée régulièrement avec un nouveau-né à son flanc. Ces observations, ses affiliations et sa petite taille confirment que Flippo est une femelle de la communauté du fjord du Saguenay.

Il était une fois…

Flippo a été observée une première fois en 1977, par l’équipe de Leone Pippard, une pionnière de la recherche sur les bélugas. Dans les années 1970, on ne connaissait à peu près rien des bélugas du Saint-Laurent. Avec ses collègues, Léone Pippard a déclenché l’alarme concernant l’état fragile de cette petite population de baleines blanches.

Observé(e) régulièrement avec:

Historique des observations de Flippo

Dernières nouvelles

  • 18 JUILLET 1997

    Nous croisons une dizaine de bélugas au large de l’Île Verte. Parmi ce groupe d’adultes et de jeunes et d’un veau nous repérons Flippo. Le troupeau est scindé en plusieurs groupes dispersés de deux à trois individus. Le vent commence à se lever, donc nous décidons de nous diriger à la tête du troupeau pour récupérer le plus grand nombre de données avant de quitter le site.

    La dernière observation de Flippo remonte à plus d’une vingtaine d’années. Que lui est-elle arrivée? Est-elle morte? Est-elle demeurée invisible à l’œil du chercheur pendant tout ce temps? Chose certaine, son histoire demeure une source d’informations précieuses pour nos connaissances sur cette population fragile.

Le parrain