Élizabeth

- Fairmont Le Reine Elizabeth
  • No d'identification : DL0065
  • Sexe : Femelle
  • Naissance : Avant 1970
  • Connu depuis : 1986
  • Adoptée depuis : 1999
0065_D_BLV030613_1127_0
0065_D_BLV090609_1038_0
0065_G_BLV031001_1056_0
0065_G_BLV091020_1065_0
0065_G_FF86-020-28 1

Portrait

La longue et profonde entaille dans la crête dorsale d’Élizabeth est la première chose qui saute aux yeux. Cette marque accompagnée des autres encoches dans sa crête permet de la reconnaître aisément.

Élizabeth a été identifiée la première fois en 1986. Elle était déjà toute blanche. Élizabeth serait donc née avant 1970.

Une biopsie prélevée pendant l’été 1997 nous confirme qu’Élizabeth est une femelle de la communauté du Saguenay.

Clin d’œil

En 1996, cette femelle avait été vue accompagnée d’un veau amenant l’équipe à présumer qu’il s’agissait d’une femelle et peut-être même d’une mère. Le comportement social d’un béluga peut nous permettre de déterminer le sexe d’un béluga, car ils vivent en groupe de trois à plusieurs dizaines d’individus régi selon une ségrégation sexuelle ou lié à l’âge. En été, les femelles forment même de grandes communautés dans lesquelles elles s’occupent des nouveau-nés et des jeunes. Ces communautés sont attachées à des territoires traditionnels.

Le sexe d’Élizabeth est confirmé l’année suivante grâce à une biopsie, soit un échantillon de peau prélevé sur le dos de l’animal.

Historique des observations de Élizabeth

Dernières nouvelles

  • 20 OCTOBRE 2009

    L’un des derniers contacts avec Élizabeth s’est déroulé le 20 octobre 2009 dans le fjord du Saguenay. On la trouve dans un petit troupeau d’une dizaine d’individus, composé d’adultes et de jeunes. Yogi et son jeune que nous surnommons «Boubou» sont dans le même groupe qu’Élizabeth. À la fin du contact, le groupe se dissocie et l’on finit par perdre leur trace.

    Mise à jour : 22 juillet 2017

Le parrain