Dorothy

- Adelaide Gomer - Mathijs et Anneke Wittink
  • No d'identification : DL9031
  • Sexe : Femelle
  • Naissance : Vers 2000
  • Connue depuis : 2008
  • Adoptée depuis : 2016
blv080828_1067
blv110704_1305
blv130917_1052
blv150820_1239

Ses traits distinctifs

Dorothy a plusieurs marques distinctives sur son flanc gauche et une coche au centre de sa crête dorsale. Elle est par contre difficile à reconnaitre du flanc droit.

Son histoire

Notre première rencontre avec Dorothy remonte à 2008. Elle était, à l’époque, un jeune béluga gris. Nous l’avons vu presque chaque été depuis cette première rencontre et, en 2015, elle est devenue presque complètement blanche. Chez les bélugas, le changement de couleur, soit le passage du gris au blanc, survient entre l’âge de 12 et 16 ans. Nous pensons donc que Dorothy serait née vers l’an 2000. C’est aussi en 2015 que nous l’avons vu pour la première fois avec un veau.

Dans l’aire de répartition estivale, les femelles forment de grandes communautés dans lesquelles elles s’occupent des nouveau-nés et des jeunes. Ces communautés sont attachées à des territoires traditionnels et il y a peu d’échanges entre elles.

Dorothy appartient à la communauté du Saguenay. On l’a observé plusieurs fois avec Amalena et Blanche. Les associations entre femelles d’une même communauté ne sont généralement pas stables. Elles peuvent varier selon l’état reproductif des femelles, par exemple si elles sont gestantes ou non ou accompagnées d’un jeune.

La suite de l’histoire de Dorothy nous aidera à mieux comprendre la vie sociale et reproductive des bélugas. C’est en comprenant comment vivent les bélugas que nous serons en mesure de mieux les protéger.

Historique des observations de Dorothy

Dernières nouvelles

  • 18 SEPTEMBRE 2016

    L’été 2016, notre 32e saison en mer avec les bélugas, a encore été riche en rencontres et en surprises. Nous avons, entre autres, revu Dorothy au moins à quatre reprises. Elle était accompagnée de nouveau-nés, mais nos observations ne nous permettent pas de confirmer si elle en était la mère. Éventuellement, lorsque nous aurons une biopsie, l’ADN de Dorothy nous révèlera des détails de son arbre généalogique.

    Le 18 septembre 2016, nous sommes près de l’île Coquart dans le fjord du Saguenay lorsque nous rencontrons Dorothy. Elle nage dans un troupeau d’une soixantaine d’individus composé d’adultes, de jeunes gris ainsi que de deux nouveau-nés. Les animaux montent le Saguenay pour finalement terminer leur course dans la baie Sainte-Marguerite.

    Cette baie semble être un site très particulier et d’une grande importance pour les bélugas du Saint-Laurent, en particulier pour les femelles et les jeunes, mais son rôle demeure peu compris. L’endroit pourrait être un lieu d’alimentation, de repos ou de socialisation pour les jeunes. Il pourrait même être un lieu de mise bas pour des femelles, comme Dorothy, mais cette hypothèse reste à être vérifiée.

    Mise à jour : 28 novembre 2017

Le parrain