DL1214

- John G. Shedd Aquarium
  • No d'identification : DL1214
  • Sexe : Présumé mâle
  • Naissance : Avant 1989
  • Connu depuis : 1991
  • Adopté depuis : 2014
1214_D_BLV110926_1082_0
1214_D_BLV130723_1209_0
1214_D_BLV130723_1210_0
1214_G_BL99-101-41 2
1214_G_BLV030925_1038_0
1214_G_BLV130723_1240_0

Ses traits distinctifs

On reconnaît surtout DL1214 grâce à sa tache grise située sur le dessus du flanc juste derrière sa tête. Sa crête dorsale relativement peu marquée jusqu’en 2005 présente aujourd’hui beaucoup d’entailles.

Son histoire

Nos premières rencontres avec DL1214 remontent aux étés 1991 et 1993. À l’époque, c’était un jeune béluga gris foncé. Lors de la rencontre suivante en 1999, il était déjà de forte taille, mais encore légèrement gris. Depuis 2001, il est tout blanc. Le changement de couleur chez les bélugas, soit le passage du gris au blanc, survient entre l’âge de 12 à 16 ans. Au moment de notre première rencontre, DL1214 devait n’avoir que 3 ou 4 ans.

Aujourd’hui, sa forte taille et ses affiliations sociales laissent croire que DL1214 est un mâle. Comme les autres mâles adultes de la population, il passe le plus clair de son temps dans des troupeaux composés essentiellement de mâles. Il semble privilégier le secteur aval de leur distribution d’été, soit entre Tadoussac et Les Escoumins.

Avec les années, les mâles ont tendance à former des bandes de compagnons stables. On connait trois réseaux de mâles, deux sillonnent le fjord du Saguenay et la tête du chenal Laurentien, un autre, les «Downstream boys» utilise aussi la tête du chenal et la portion aval de l’estuaire. Ces associations s’établissent progressivement à l’âge adulte et jouent possiblement un rôle dans la vie reproductive des bélugas. On ne connait pas encore de compagnon fidèle à DL1214, mais il est régulièrement observé avec DL0486 et DL0988. Tous les trois n’ont jamais été observés dans la rivière Saguenay. Ceci nous porte à croire qu’ils pourraient appartenir aux «Downstream boys».

La suite de l’histoire de DL1214 nous apprendra beaucoup sur l’évolution de la vie sociale des bélugas. C’est en comprenant comment vivent les bélugas que nous serons en mesure de mieux les protéger.

Observé(e) régulièrement avec:

Historique des observations de DL1214

Dernières nouvelles

  • 6 AOÛT 2014

    Nous observons DL1214 dans un troupeau d’une centaine d’individus, comprenant des adultes et des jeunes. On se trouve au milieu du fleuve, dans l’estuaire maritime. Au loin, on observe l’Île aux Basques qui se trouve au large de Notre-Dame-des-Neiges. Le troupeau est composé majoritairement d’adultes de couleur blanc et de plusieurs groupes de jeunes bélugas que l’on surnomme « les ados ».

    Pendant la rencontre, on entend plusieurs séquences de vocalisations. Entendre des vocalises de bélugas n’est pas une chose rare, mais c’est toujours impressionnant. Le répertoire vocal des bélugas est très étendu, comprenant des sifflements, des claquements, des grincements et des grognements, ce qui lui a d’ailleurs valu le surnom de « canari des mers ».

Le parrain