AlbioriX

- Mathias Buchi
  • No d'identification : DL1110
  • Sexe : Présumé mâle
  • Naissance : Avant 1976
  • Connu depuis : 1990
  • Adopté depuis : 2017
1110_D_BL98-022-31 0
1110_D_BLV031006_1115_1
1110_D_BLV110902_1294_0
1110_G_BL00-038-20 2
1110_G_BLV030909_1062_0
1110_G_BLV110902_1313_0

Ses traits distinctifs

On reconnaît facilement AlbioriX au profil crènelé de sa crête dorsale, surtout dans la partie postérieure. De nouvelles entailles s’y sont ajoutées progressivement depuis 2000.

Son histoire

Notre première rencontre avec AlbioriX remonte à 1990. À l’époque, il était déjà blanc, ce qui rend la tâche un peu plus difficile pour déterminer avec précision son âge. En effet, le principal indice est le changement de couleur, soit le passage du gris au blanc, qui survient entre l’âge de 12 à 16 ans. AlbioriX serait donc né avant 1976.

Jusqu’à présent, nous avons observé AlbioriX dans différents secteurs de l’aire de répartition estivale. Il se trouve régulièrement dans des troupeaux composés exclusivement d’adultes mâles.

Ses habitudes et ses fréquentations laissent croire que AlbioriX est un mâle. Il existe deux réseaux de mâles qui fréquentent le fjord du Saguenay, son embouchure ainsi qu’une partie de l’estuaire jusqu’aux Escoumins. À l’intérieur de ces réseaux, les mâles forment des bandes de compagnons stables. Ces associations s’établissent progressivement et pourraient jouer un rôle dans la vie reproductive des bélugas.

AlbioriX a été observé quelques fois en compagnie des mâles, Frimas et DL0243, qui appartiennent à l’un des réseaux de mâles du Saguenay. Malgré le fait que nous connaissons AlbioriX depuis plusieurs années, contrairement à ses copains, nous n’avons pas encore réussi à déterminer à quel réseau il appartient.

La suite de l’histoire de AlbioriX nous apprendra énormément sur l’évolution de la vie sociale des bélugas. C’est en comprenant comment vivent les bélugas que nous serons en mesure de mieux les protéger.

Anecdote

Le 9 septembre 2003, nous avons posé une balise télémétrique sur le dos de AlbioriX. Fixée à l’aide d’une ventouse, la balise envoie un signal radio qui nous permet de suivre l’animal. La balise enregistre également la profondeur et la vitesse de nage pour étudier le comportement sous la surface. Le suivi de AlbioriX a duré presque 12 heures. Merci AlbioriX!

Observé(e) régulièrement avec:

Historique des observations de AlbioriX

Dernières nouvelles

  • 23 SEPTEMBRE 2016

    Nous croisons la route de AlbioriX au large des Escoumins, dans le secteur aval de l’estuaire. Il nage parmi un troupeau d’environ 150 individus composé majoritairement d’adultes blancs et de quelques jeunes gris (10 %). Le troupeau est divisé en plusieurs groupes d’une quinzaine d’individus. Nous y reconnaissons aussi DL0218, un mâle du Saguenay. Les animaux nagent lentement ce qui facilite notre travail. Nous réussissons même à prélever 14 biopsies dans ce troupeau et la journée est encore jeune!

    Mise à jour : 16 septembre 2017

Le parrain