Delphine

- Élèves de l’École Laporte (Les)
  • No d'identification : DL0035
  • Sexe : Femelle
  • Naissance : Avant 1974
  • Connu depuis : 1986
  • Adoptée depuis : 1990
0035_D_BK90-023-06-1
0035_D_BL92-062-15A-1
0035_D_BL92-062-16A-1
0035_G_BL91-082-07-1
0035_G_BL91-082-08-1
0035_G_DL88-028-22 0

Portrait

On reconnaît facilement Delphine du flanc droit à sa longue cicatrice sinueuse et profonde en arrière de sa tête. Sa crête dorsale contient plusieurs encoches assez profondes principalement dans la partie postérieure.

La première fois que Delphine est photographiée, en 1986, elle est déjà d’un blanc immaculé. Elle est donc née avant 1974.

Ses associations et ses habitudes ainsi que le fait que l’équipe de recherche l’a vue en compagnie d’un veau de façon récurrente a permis de confirmer que Delphine est une femelle de la communauté du Saguenay.

Clin d’œil

En été, les femelles forment de grandes communautés dans lesquelles elles s’occupent des nouveau-nés et des jeunes. Ces communautés sont attachées à des territoires traditionnels et il y a peu d’échanges entre elles. La mise bas des bélugas du Saint-Laurent se déroule généralement de juin à septembre. Les petits sont allaités pendant environ deux ans. Cette période d’apprentissage et de soins de la mère est vitale pour la survie du nouveau-né.

Observé(e) régulièrement avec:

Historique des observations de Delphine

Dernières nouvelles

  • 17 AOÛT 1992

    Le 17 août 1992, Delphine est présente au cœur du Saguenay. Elle est loin d’être seule; une trentaine de bélugas forment des groupes séparés, composés d’adultes et de jeunes, dans lesquels on reconnaît Walter, Twik et Double-Vent.

    La dernière observation de Delphine remonte à plus d’une vingtaine d’années. Que lui est-elle arrivée? Est-elle morte? Est-elle demeurée invisible à l’oeil du chercheur? Impossible de savoir pour le moment. Chose certaine, nous restons vigilants et espérons une rencontre prochainement.

Le parrain