Cumulus

- Les étudiants du CEGEP de Saint-Félicien
  • No d'identification : DL0098
  • Sexe : Mâle
  • Naissance : Avant 1968
  • Connu depuis : 1980
  • Adopté depuis : 1990
0098_D_BL94-079-43 0
0098_D_BLV040713_1060_0
0098_D_BLV131002_1035_0
0098_G_BL91-069-26-1
0098_G_BLV040713_1050_0
0098_G_BLV110914_1003_0

Portrait

Le nom de DL0098, Cumulus, a pour origine la silhouette de nuage que forment ses multiples petites cicatrices sur le flanc gauche. Il ne porte pas de marque sur le flanc droit, mais les détails de sa crête dorsale sont suffisants pour l’identifier.

Notre première rencontre avec Cumulus remonte à l’été 1980. Il était déjà tout blanc. Il serait donc né avant 1968.

Cumulus est un mâle, son sexe a été confirmé par une biopsie, soit l’analyse génétique d’un minuscule morceau de peau prélevé sur son dos. Il fait partie de l’un des deux réseaux de mâles qui fréquentent le fjord du Saguenay et son embouchure.

Clin d’œil

Le 10 octobre 2007, vers 14 h, à la sortie du Saguenay, Cumulus est aperçu par l’équipe. Il est dans un immense troupeau de plus de 200 individus, des adules et des «ados». Ceux-ci sont très actifs, se déplacent en tous sens et sont survolés par des nuées de mouettes de Bonaparte.

L’embouchure du Saguenay est une zone de rencontre! Les réseaux de mâles bélugas y croisent les réseaux de femelles avec les jeunes. De grands troupeaux s’y forment, de façon éphémère, en raison du nombre élevé de nourriture. C’est aussi le lieu de rencontre entre les eaux salées de l’estuaire maritime et les eaux saumâtres du Saguenay. La topographie, les courants, les marées et les caractéristiques des masses d’eau qui se rencontrent créent des conditions océanographiques très particulières qui piègent les proies attirant les prédateurs comme les bélugas.

Observé(e) régulièrement avec:

Historique des observations de Cumulus

Dernières nouvelles

  • 12 OCTOBRE 2016

    Les conditions météo sont difficiles dans l’estuaire aujourd’hui; le vent souffle fort et les vagues sont grosses. On prend donc la direction du fjord du Saguenay, où c’est plus calme. On cherche les bélugas en remontant le fjord jusqu’à la baie Saint-Marguerite, leur terminus habituel dans le Saguenay.

    Dans la baie, nous apercevons Cumulus dans un petit troupeau de sept individus. Le troupeau est composé d’adultes, probablement des mâles si l’on se fie à leur taille. Cumulus nage en compagnie du mâle DL0151. Avant que les animaux quittent la baie pour repartir vers l’embouchure, nous réussissons à les prendre en photo.

Le parrain