Biscuit

- École de langue française de Trois-Pistoles
  • No d'identification : DL0057
  • Sexe : Inconnu
  • Naissance : Vers 1973
  • Connu depuis : 1987
  • Adopté depuis : 1990
0057_G_BL91-026-20-1
0057_G_BL92-102-28-1
0057_G_BL94-059-39-2

Portrait

Biscuit est connu uniquement du flanc gauche. Sa grosse cicatrice profonde et complexe au pédoncule le distingue des autres.

Lors de notre première rencontre avec Biscuit, en 1987, il était légèrement gris. À partir de 1993, on l’a toujours noté comme blanc. Il serait né autour de 1973.

Pour le moment, selon les fréquentations et les habitudes de Biscuit, nous ne pouvons pas confirmer son sexe ni son aire de répartition estivale. En été, il existe une forte ségrégation sexuelle chez les bélugas adultes. Les mâles et les femelles démontrent des préférences nettement marquées, autant dans leurs associations que dans les secteurs qu’ils fréquentent. Chez les juvéniles et les jeunes adultes ce comportement n’est pas aussi marqué.

Anecdote

À quelques reprises, l’équipe a entendu la «voix» de Biscuit. Avec ses compagnons, il vocalisait à la surface et sortait la tête et la queue hors de l’eau. Sifflements, claquements, grincements et grognements, le répertoire vocal du béluga est très étendu, d’où son surnom de «canari des mers». Ce répertoire pourrait être une adaptation à la vie près de la glace, où le bruit ambiant est omniprésent

Observé(e) régulièrement avec:

Historique des observations de Biscuit

Dernières nouvelles

  • 9 SEPTEMBRE 1994

    Le 9 septembre 1994 est le dernier contact enregistré avec Biscuit. Que lui est-il arrivé? Est-il mort? Est-il demeuré invisible à l’oeil du chercheur pendant tout ce temps? Chose certaine, son histoire demeure une source d’informations précieuses pour nos connaissances sur cette population fragile

Le parrain